Mettez votre smartphone en mode portrait
pour afficher correctement notre site Web, merci !

Test du Fujinon XF 16-50mm R LM WR f/2.8-4.8

Parmi les nouveautés très attendues cette année chez Fujifilm, il y avait le Fujinon XF16-50mm R LM WR qui se distingue par ses caractéristiques impressionnantes et sa polyvalence. C’est parti pour le test…

Banner Xf16 50mm

Que ce soit clair, que vous soyez un amateur passionné ou un professionnel, cet objectif est fait pour vous.

Le Fujinon XF16-50mm R LM WR est une optique « qu’il faut avoir » dans son sac. J’ai la chance de l’avoir et je vais vous dire tout ce qu’il faut savoir.  Alors, pour être direct et répondre déjà à la question « est-ce que ce zoom vaut le coup ? » je dis Oui, carrément !
Ses atouts : sa taille, son poids, sa polyvalence, proxi photo, son prix ! Plus léger, plus compact et offrant une résolution supérieure à l’ancien XF18-55mm, ce XF 16-50mm f/2.8-4.8 R LM WR augmente le niveau d’un cran.

Polyvalence au Top

Déjà, parlons de la plage focale. Le 16-50mm (équivalent 24-76mm en 35mm) c’est un classique indispensable, un objectif de base à avoir. Que vous souhaitiez shooter des paysages, des portraits ou des scènes de rue, cet objectif s’adapte à tout. Et même avec une ouverture glissante de f/2.8-4, ça peut le faire en basse lumière. Moi qui ai l’habitude d’utiliser le XF 16-55mm f2.8 et ses 655 grammes depuis 8 ans déjà, je peux vous dire que ce petit XF16-50mm à tout pour séduire avec ses 240 g (zoom le plus léger de sa catégorie). Un gain de poids considérable à la fin d’une journée de shooting. Et puis… il y a la possibilité de faire de la proxiphoto avec ce dernier, vraiment polyvalent je vous dis !

 

Construction optique et qualité d’Image

L’excellence de la qualité d’image est au cœur de la conception de ce nouvel objectif. Il intègre 14 éléments en 10 groupes, incluant trois lentilles asphériques et une lentille ED (Extra-low Dispersion) qui minimisent les aberrations chromatiques et les distorsions. Le résultat est une superbe netteté bien définie, un rendu fidèle des couleurs, même à pleines ouvertures pour un diamètre de la lentille frontale à 58mm.

Autofocus : rapide et silencieux

L’autofocus est une caractéristique cruciale pour tout objectif, et le Fujinon XF16-50mm R LM WR ne me déçoit pas. Il est équipé d’un moteur linéaire qui offre une mise au point rapide et silencieuse, idéale pour la photographie de sujets en mouvement rapide ou pour des vidéos sans bruit mécanique perturbant.

Résistance aux intempéries

Comme l’indique le suffixe WR (Weather Resistant), cet objectif est conçu pour résister aux éléments. Avec des joints d’étanchéité stratégiquement placés, il est protégé contre la poussière, l’humidité et le froid, vous permettant de photographier dans des conditions difficiles sans souci. Cela en fait une optique robuste pour vos voyages.

Ergonomie et design

Le Fujinon XF16-50mm R LM WR n’est pas seulement performant, il est aussi agréable à utiliser. Son design compact et léger en fait un compagnon photo idéal. La bague de zoom est juste ferme, très agréable à manipuler. Comme toutes les optiques Fuji, la finition est haut de gamme et assure une prise en main confortable et sécurisée. Le pare soleil est livré avec.

Conclusion

Le Fujinon XF16-50mm R LM WR se positionne comme un incontournable si vous recherchez un objectif polyvalent, performant et fiable avec une taille et un poids bien maîtrisés. Sa qualité d’image est très bonne ( compatible avec les capteurs 40M pix), son autofocus rapide, sa robustesse face aux intempéries et son ergonomie soignée en font un outil indispensable pour votre sac photo, quelles que soient les conditions. Avec cet objectif, Fujifilm continue de consolider sa réputation en matière d’optique. Rappelons que cette nouvelle optique va être vendue en kit avec les boitiers ou vendue séparément pour 799 €, un excellent choix. J’ai vraiment hâte de pouvoir l’utiliser lors de mes prochains reportages, il pourrait bien remplacer mon 16-55mm f/2.8 dans beaucoup de situations.

J’irais bientôt le tester en photo d’architecture, à suivre en test…

 

Tests Terrain

J’ai volontairement tourné mes tests vers la proxiphoto car je trouve cela tout à fait génial, pouvoir embrasser cette discipline tout en restant ultra polyvalent.
Voici quelques exemples d’images en 1920 pix et de leur crop à 100%. La qualité de la photo est moins bonne à pleine qu’en fermant un peu le diaph bien entendu mais cela reste exploitable sans problème. Les aberrations sont bien maitrisées.
La meilleure qualité semble être à f/5.6 sans surprise.